Postulat pour le réaménagement de l’actuelle plage de Gland

Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les conseillers,

La piscine enterrée, c’est tout naturellement que nous nous tournons vers l’autre projet qui devrait permettre aux Glandois de faire des brasses : la plage de la Dullive. Or – si celle-ci est réalisée un jour – cela restera un endroit excentré et son utilisation ne conviendra qu’aux nageurs confirmés puisque la rive immédiate est vaseuse.

La piste la plus simple et rapide pour se jeter à l’eau est donc notre plage actuelle, petite, certes, mais très fréquentée dès le retour des beaux jours. En tant que seul accès facile au lac que notre ville offre à la population, ce lieu mériterait un réel coup de neuf pour le valoriser et le rendre plus agréable.

Par ce postulat, je souhaite donc inviter la Municipalité à étudier la possibilité de réaménager l’actuelle plage de Gland, notamment :

  • en créant des vestiaires et des douches dignes de ce nom ;
  • en mettant des casiers à disposition des utilisateurs de la plage ;
  • en modifiant les marches en béton qui permettent l’accès à l’eau ;
  • en atténuant la pente qui mène à la rive, grâce à des paliers ou des terrasses ;
  • en installant des jeux d’eau pour les enfants.

Au nom du groupe socialiste,

Charlotte Gabriel

Gland, le 19 mars 2015

Postulat : Qu’en est-il des zones « 30 » sur la commune ?

Monsieur le président,

Mesdames et messieurs les conseillères et conseillers,

 

Depuis déjà quelques années, les pots rouges agrémentent notre ville et ont permis la création d’une zone 30 dans le haut de la vlle. Néanmoins cette zone 30 n’est toujours pas homologuée.

De plus toute la zone de Cité-Ouest, Gland sous-gare (quartier de Mauverney, rue du Perron) n’ont pas de signalisation à 30km/heure.

Je vous rappelle que le Préavis municipal N° 79 relatif à l’octroi d’un crédit d’étude pour la mise en place d’une zone 30km/h dans le secteur sud de la ville a été approuvé en mai 2010, 4 ans plus tard rien n’est fait.

Les plans de mobilité douce font partie du programme de la législature depuis 2006, de nombreuses interpellations ont été faites sur ce sujet sans aucun résultat concret.

Les quartiers concernés comprennent des écoles, une forte densité urbaine et sont donc des quartiers à haut risque d’accident.

Pour la sécurité de toutes et tous, de nos enfants, je demande à la Municipalité de présenter au plus vite un plan d’implémentation des zones 30 déjà définies.

Je souhaite également que la municipalité fasse homologuer la zone 30 du haute de la ville rapidement.

Je vous remercie de votre attention et vous prie de soutenir ce postulat.

  1. Villaine
  2. GLAND

 

Rappel des plans zones 30 définies dans le plan de mobilité douce :

Sans titre